Accueil LE CHANT DU FER Mise en scène et texte de Alexandre Schorderet
Carte blanche des académiciens, Comédie Française
2018 -Interprétation-
"C'est pas réglo d'armer des gars qui ne savent pas ce qu'ils ont dans les doigts ! C'est pour ça qu'on en a si gros. Parce qu'en face c'est d’venu l'armée et que dehors c'est la guerre qui n'a plus d’idée.
Tacite, sous cape et sans mémoire si on a pas d'idée derrière nos globes.
La chose n'est pas dans le résultat mais dans l'action. Faut qu'elle soit mille et mille mais pas pour bouffonner à la décharge.
Si on croise le fer c'est pour qu'il chante. Qu'il plonge dans leurs égos comme dans leurs chaînes !
Notre panache-et liberté déclaré.
On a pas des pieux mais des aiguilles ! Et nous tricoterons avec la mort pour qu'une maille de droit vaille une maille d'envers. Et on s'en fera des côtes solides avec la maille. On en trixera pour tout le monde !" - Extrait -
Mise en scène: Alexandre Schorderet
Texte: Alexandre Schorderet
avec: Matthieu Astre
Zoé Pautet
Alexandre Schorderet et les voix de:
Blandine Achard , Juliette Damy, Marceau Deschamps-Segura
Robin Goupil, Maïka Louakairim, Aude Rouanet escrime: Alexandre Schorderet
avec l'aide de François Rostain
costumes: Blandine Achard
scénographie: Matthieu Astre, Zoé Pautet, Alexandre Schorderet
Photos: Juliette Damy